La numérisation

Quand nous voulons enregistrer et jouer une piste audio sur un ordinateur, nous devons d'abord convertir le signal analogique en données numériques. Ce procédé est appelé numérisation. Il converti un signal électronique en une séquence de valeurs numériques.

La numérisation d'un signal électronique

La numérisation d'un signal électronique

La conversion peut être comprise comme des mesures répétitives des valeurs du signal électronique à un certain temps. On appelle cela l'échantillonnage du signal. Le résultat est alors encodé en valeurs numériques.

L'échantillonnage peut être fait à des distances temporelles arbitraires ou à des intervalles constants. La dernière méthode est la plus facile à utiliser. Elle utilise un taux constant que l'on l'appelle période d'échantillonnage. Normalement, ce taux est de 8000, 11025, 22050, ou 44100 échantillons par seconde. Dans la pratique, les périodes d'échantillonnage donnent aussi des fréquences en Hz ou en kHz.

Le taux d'échantillonnage limite les hautes fréquences d'un signal numérisé. Comme le démontre le théorème de Shannon, la fréquence la plus haute utilisable est égale à la moitié de la fréquence d'échantillonnage. Par exemple, pour une fréquence d'échantillonnage de 44.1 kHz, on ne peut pas avoir un signal utile dont la fréquence est supérieure à 22 kHz. Pour éviter tous problèmes avec cette contrainte, votre carte son dispose d'un filtre en interne qui élimine les fréquences correspondantes aux limites définies précédemment.

Le signal échantillonné

Le signal échantillonné